L'orthodontie chez l'enfant et l'adolescent


L'orthodontie chez les enfants et les adolescents

QUELS TRAITEMENTS CHOISIR EN FONCTION DE L’ÂGE? 

Chez l’enfant, pour que le traitement orthodontique soit le plus efficace et le plus court possible, il est important d’intervenir au bon moment.

Très souvent c’est votre médecin traitant, le médecin scolaire ou votre dentiste qui vous conseillera de rencontrer un orthodontiste, mais vous pouvez aussi le consulter de vous-même si vous soupçonnez un risque particulier.

Un traitement d’orthodontie est envisageable dès que la première molaire permanente est apparue, parfois même lorsqu’il n’y a que des dents de lait, surtout en cas de prognathisme (mâchoire du bas en avant).

Les patients les plus jeunes consultent un orthodontiste principalement en cas de : 

Les appareils interceptifs :

Le but de ces traitements sera d'intercepter les problèmes avant qu'ils ne soient trop importants et donc difficiles à traiter.  Ces appareils peuvent être fixes ou amovibles, portés en permanence ou que la nuit. La durée de port est souvent comprise entre 6 mois et un an.

Ils peuvent déplacer certaines dents, modifier la croissance des maxillaires, rééduquer certaines fonctions (parfois complétés par des séances d'orthophonie), ou empêcher des habitudes déformantes (succion du pouce, interposition de la lèvre inférieure). 

L'esthétique, les fonctions et les conditions d'éruption des futures dents définitives seront ainsi améliorées.

Elle est très fréquente en chez les enfants qui sucent leurs doigts ou utilisent une tétine.
Vous voyez ici une photo avant et après traitement orthodontique 

La malposition chez l'enfant 

Des dents bien positionnées se présentent de manière harmonieuse au niveau des maxillaires supérieur et inférieur, et établissent de bons contacts entre elles.

Bien alignées, elles se répartissent les forces permettant notamment la mastication et la déglutition.

Il y a malposition dentaire lorsque les dents ont une position anormale sur les arcades ou établissent de mauvais contacts entre elles.

Formation d'une asymétrie osseuse

Déviation des mâchoires ou mâchoire supérieure trop étroite
En l’absence de traitement précoce, une asymétrie osseuse peut s’installer. L’orthodontie seule ne pourra plus résoudre l’anomalie et une chirurgie supplémentaire peut être nécessaire à la fin de l’adolescence. Un traitement précoce permet de plus une meilleure respiration nasale ainsi qu’une meilleure croissance de la mâchoire supérieure.

Mâchoire supérieure proéminente et/ou mâchoire inférieure en retrait
En l’absence de traitement précoce, le risque de fracture des incisives supérieures est augmenté si la mâchoire supérieure est trop en avant par rapport à la mâchoire inférieure.

Mâchoire supérieure en retrait et/ou mâchoire inférieure proéminente
Lorsque la mâchoire inférieure est en avant de la mâchoire supérieure et que l’enfant ne bénéficie pas d’un traitement précoce, l’orthodontie seule ne peut pas résoudre l’anomalie. Une chirurgie supplémentaire sera très souvent nécessaire à la fin de l’adolescence.

Quel traitement orthodontique et à quel âge ?

1

Le traitement de prévention (entre 6 et 8 ans)

Il s’effectue en denture temporaire entre 6 et 8 ans.

Ces traitements sont liés à des anomalies de développement, ou à de mauvaises habitudes comme la succion des doigts.

2

La phase d’interception (entre 6 et 11 ans)

Il s’effectue en denture mixte entre 8 et 11 ans. La plupart des patients viennent consulter à cette période, où les dents dites « de lait » cohabitent avec les dents définitives.

Le traitement précoce – nécessaire en cas de grand décalage des mâchoires dans le sens sagittal, transversal ou vertical – permet de profiter de la croissance et corriger les dysfonctions (rééducation de la musculature oro-faciale) et les décalages de mâchoires.

3

La phase de construction (entre 11 et 17 ans)

Elle s’effectue en denture permanente entre 11 et 17 ans.

Durant cette période, la démarche thérapeutique est différente puisqu’elle est adaptée aux phénomènes de croissance, notamment durant la puberté.

4

La démarche de réhabilitation (croissance terminée)

En denture permanente, sans croissance. Les traitements des patients peuvent donc être les mêmes que ceux proposés aux adultes.

Les problèmes fonctionnels liés aux troubles de l’occlusiondes articulations des mâchoires, mais également la recherche esthétique jouent un rôle important dans la motivation des patients.

Un problème d'appareillage ? 

veuillez nous contacter pendant les heures d’ouvertures

Nous contacter